Les rues, origines et signification 

Les noms des rues sont inspirés par des noms de lieux, des événements, des personnages.

Souvent le nom vient du patois. Que signifient ces termes ? 

Les termes historiques sont repris en partie des travaux de Jean-Paul Prongué, historien, au DOCAV, à Porrentruy.

Il a réalisé la recherche Toponymie Jura

Les dictionnaires et glossaires patois de Simon Vatré et Jean-Marie Moine sont aussi de précieuses sources.

Tableau du nom des rues et significations

cliquez sur le lien ci-dessous

Noms des rues de Courchapoix
nom de la ruesignificationréférence
Chemin de l’Eglise L’église de Courchapoix remplace une église plus ancienne.  Eglise Saint-Imier
Clos du Chêne Le grand Chêne, où aboutit la rue (par un sentier), permettrait de dater l’éboulement sur lequel il a poussé.
Cet éboulement peut se situer entre 2 et 4 siècles.
 
Clos Saucy Endroit planté ou bordé de saules. ( Sâces, sâcies )
A Chevenez : Le Saucy, forêt de saules

 

Clos Saucy
Contremont Vers le mont, sens direct  
En la Monte Situé à côté du clos des taureaux, peut-être l’enclos où se passaient les saillies des vaches.  
En Monnin Allusion probable à la présence d'un meunier, ou alors à celle d'une famille de ce nom.
Même sens que Monnat.

 

En Monnin
En Val Sens évident  
En Vevie Sur le vieux chemin, la vieille voie (de Vicques). Il n’y avait pas de pont à la Cran, construit seulement au début XIXe par FF. Rollat. Le pont sur la Chèvre est beaucoup plus ancien. FF. Rollat
Es Bellieges Sens inconnu, peut-être en relation avec un pâturage de moutons ? en patois : béelie, bélière et bêlaie, bêler  
Impasse des Rives Les rives de la Scheulte, qu’on traversait à gué.  
La Cure La résidence du curé de Courchapoix.  
La Grisatte Ou grigiatte / grijatte : la grie signifiait une terre où il y avait de la craie ou du calcaire ; grijatte est aussi grisette, la chèvre ou la vache.  
Le Brue Le breuil, terrain humide, 
en vieux français, Bois, taillis ou buisson enfermé de haies dans lequel les bêtes se retirent.
http://fr.wiktionary.org/wiki/breuil#.C3.89tymologie
Le Cornat La corne, un quartier annexe à la route principale, une branche de rue en Y  
Les Esserts Les terrains essertés, défrichés ; Terre qu’on a déboisée pour la défricher.
Taillis qu’on défriche après chaque coupe.
Les Esserts
Les Lammes Champs étroits, charrués en long  
Les Oeuches Les Ouches : du gaulois olca, terre fertile. En français, une ouche est une terre labourable. particulièrement fertile. Le terme oeuche, oeutche, oeutchatte est régional et patoisant.
Ces champs produisaient des légumes. Les oeuchattes étaient des jardins dans les champs proches du village. 
Les Oeuches
Montagne du Droit Le droit, le côté de la vallée au soleil, l’adret, par opposition à l’envers, à l’ombre, l’ubac. Montagne du Droit
Place du Chêne    
Place F.- Ferdinand-Rollat François Ferdinand Rollat vécut à Courchapoix à l’époque de la révolution française. Membre du gouvernement provisoire de la Prévôté, il a contribué à préserver le Val Terbi des horreurs de la guerre, il a construit le premier pont de Cran. 

 

FF. Rollat
Plainfayen Plain Fayen. "Fayen" est un dérivé du vieux français fau, fol, hêtre. Autrefois, un plain était un terrain relativement plat et apte à être ensemencé. Plain Fayen
Rière l’Auberge Derrière l’auberge  
Route de Corban    
Route Principale    
Rte de Montsevelier    
Rue du Petit-Bâle Sens obscur lié au lieu. Ce terme se retrouve dans plusieurs villages, on voit aussi les Vies de Bâle. Le sens n’a probablement rien à voir avec la ville de Bâle, ni avec un lieu de danse.
En patois, tot balement signifie tout gentiment, tout doucement.
 
Sous la Rive-de-Chaux De l'ancien substantif calmis, terrain désert, pâturage. Dans l'espace jurassien, large fond de vallée dépouillé d'arbres.
Cette Chaux est limitée par deux rivières, Gabiare et Scheulte.
Sous la Rive de Chaux
Sur Brelidé Ancien nom du lieu, origine inconnue, peut-être en lien avec un pâturage.